La serrure est indispensable pour la sécurité de tout être humain. Curieux de savoir comment la serrure a évoluée au fil des années ? Découvrez dans cet article, l’histoire de la serrure depuis sa création à nos jours.

L’histoire de la serrure

Depuis les temps les plus reculés, la sécurité est  au centre des préoccupations de l’être humain. Ainsi, l’homme de Cro-Magnon, pour assurer sa sécurité, celle de sa tribu, sa nourriture et ses matériels, s’est naturellement servi d’une grosse pierre et s’aidait d’un tronc d’arbre pour la faire pivoter. Après des siècles, vint l’invention de ce que l’on appelle une porte qu’il faudra sécuriser. C’est ainsi que l’on inventa le verrou d’abord très rustique.

C’est en Egypte il y a plus de 3 000 ans que les premiers systèmes d’ouverture ont fait leur apparition. Elles étaient fabriquées exclusivement en bois et permettaient de protéger l’entrée des temples. Le verrou à goupille était simple d’utilisation mais très efficace. Mais ces serrures n’ont pas résisté à toutes les forces extérieures. Il faudra attendre l’époque des romains pour qu’une serrure métallique robuste fabriquée en bronze et en laiton fasse son apparition. (De tout temps, il a été utile de faire intervenir un serrurier en cas de problèmes !)

C’est à ce moment-là que la vraie serrure mécanique que nous connaissons a été inventée. Les premières clés ornaient une bague que les romains offraient à leur épouse de manière symbolique pour verrouiller les coffres à bijoux et les trésors du foyer. L’évolution de la serrurerie au fil du temps a connu un perfectionnement à la fois technique et esthétique. Les serrures à combinaisons des coffres forts ont vu le jour avec l’évolution du milieu bancaire, valorisée pour leur ouverture inviolable.

Les systèmes de fermetures se sont davantage focalisés sur la solidité et la sécurité grâce à des avancées technologiques majeures. À l’ère du numérique, les nouvelles technologies sont fortement intégrées aux objets afin de faciliter la vie quotidienne. Les serrures biométriques qui permettent une ouverture sans l’aide d’une clé arrivent sur le marché. Ces serrures intelligentes disposent de plusieurs modes d’accès. Il s’agit par exemple du code PIN, de la clé Bluetooth, du keycard, et d’objets ayant le système RFID.

Quelques types de serrures classiques

L’univers de la serrurerie est vaste et peut paraître un peu complexe car l’offre est très diversifiée. Du système de pose le plus simple au système de fermeture et de verrouillage les plus sophistiqués, il en existe pour toutes les situations et toutes les bourses. Avec l’avancée de la technologie, il y a l’apparition de nouveaux types de serrures dites « serrures intelligentes ».

  • La serrure à garniture : La serrure à garniture est constituée de pièces entièrement faites de métal fixe dont le panneton de la serrure correspond à celui de la serrure. Ce qui la rend mobile et lui permet de tourner plus facilement. Il est important de savoir que ce type de serrure ne résiste pas au crochetage surtout avec l’utilisation d’outils fabriqués par les voleurs.
  •  La serrure à goupille : Goupille veut dire broche, ce type de serrure présente plusieurs tailles. Ce qui rend difficile son crochetage. Dans ce cas, pour que la serrure fonctionne bien, elle doit retrouver la clé qui a les mêmes crans pour pouvoir repousser les goupilles.
  • La serrure tubulaire : La serrure tubulaire n’est pas trop différente de la serrure à goupille. Elles ont presque le même fonctionnement. La seule différence est le fait que ce type de serrure est composée de broches disposées de manière circulaire par rapport au cylindre. Ce type de serrure favorise une meilleure protection contre le vol parce que le système est protégé avec le principe de blocage et de rotation du cylindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>