Le choix d’un barillet de serrure répond prioritairement à un besoin de sécurité. Ainsi, il ne doit pas être pris à la légère. Pour vous aider dans le choix, voici les principaux critères à prendre en compte. Pour vous aiguiller sur le démontage, n’hésitez pas à lire notre article sur comment changer un barillet de serrure.

Le mécanisme de verrouillage d’un barillet

Les barillets n’ont pas tous le même système de verrouillage. On distingue :

  • Des mécanismes de cylindre à disques : ce sont des modèles réservés aux établissements publics, industriels, aux banques, etc. Le coût est prohibitif pour les particuliers.
  • Des mécanismes de cylindre à pompe : Ils sont aussi coûteux, mais sont beaucoup plus utilisés pour les portes des appartements en grandes villes.
  • Des mécanismes de cylindre à billes : ces modèles sont anti-perçage par nature. Ils ne peuvent pas être pénétrés par une perceuse.
  • Des mécanismes de cylindres à goupilles : ce sont les modèles les plus courants. Leur niveau de sécurité dépend du nombre de goupilles. En général, on se retrouve avec 6 goupilles. Mais on peut avoir jusqu’à 35 goupilles sur un seul cylindre.

La résistance du barillet de serrure à l’effraction

En fonction de sa résistance, le barillet peut se prêter ou non à une effraction. Par exemple, avec un violent coup de marteau, on peut casser un barillet, tout comme on peut en faire sauter les goupilles en le perçant.

Pour ce fait, vous pouvez envisager choisir un barillet équipé d’une pastille en acier et une rondelle au niveau inférieur de l’entrée de la clé, pour empêcher le perçage. En prévision aux effractions avec des coups de marteau, il est recommandé de choisir un barillet qui ait un alliage très résistant.

Vous aurez donc le choix entre :

  • Des barillets anti-perçage ;
  • Des barillets anti-casse ;
  • Des barillets anti-arrachement ;
  • Des barillets anti-bumping ;

La taille du cylindre

Vu de l’extérieur, un cylindre est composé de deux parties séparées par un panneton. En général, les cylindres font en moyenne 60 mm et sont appelés des 30-30. Toutefois, on peut avoir plusieurs longueurs de serrure :

  • 30 mm – 30 mm
  • 30 mm – 40 mm
  • 40 mm – 40 mm
  • 40 mm – 50 mm

Quelle que soit sa longueur, il faudra qu’une fois installée dans la porte, le barillet ou encore cylindre n’excède pas la limite de la porte. Sinon, il pourrait se prêter à un arrachage extérieur. Le barillet doit donc être juste à la limite de la porte.

Le type de cylindre

Il existe plusieurs types de cylindres. On distingue entre autres :

  • Des cylindres à double entrée : la clé s’insère des deux côtés du cylindre. Mais pour verrouiller ou déverrouiller, il ne faut pas plus plus d’une clé insérée dans la porte.
  • Des cylindres débrayables : ici, la clé peut s’insérer des deux côtés et on peut ouvrir la porte même si une clé est insérée de l’autre côté. Très pratique quand il y a beaucoup d’habitants dans la maison.
  • Des demi-cylindres : ces modèles sont adaptés pour les garages. La clé ne peut s’insérer que d’un seul côté.

La complexité et la sécurité de la clé

La taille et le profil d’une clé est le « mot de passe » pour déverrouiller la porte et toutes les clés ne sont pas les mêmes. Il y a des clés avec des empreintes, des crans, des bosses, des creux, etc. Plus la clé est complexe et plus solide sera le verrouillage. Du coup, selon le niveau de sécurité que vous souhaitez obtenir, vous pouvez choisir le barillet qui vous convient le plus.

D’autre part, vous pouvez décider de prendre un barillet équipé de clés impossible à copier. Celles-là offrent une sécurité maximale.  Généralement, ils viennent avec au moins 5 copies de clés pour ne pas vous mettre en difficulté lorsque vous perdez une clé par exemple.

Grâce à ces critères, vous serez capable de toujours faire le meilleur choix de barillet de serrure pour votre porte.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>