C’est assez simple de remplacer une porte-fenêtre. Il existe un certain nombre de procédures à prendre en compte pour se rendre la chose plus aisée mais il est également possible de solliciter l’aide d’un professionnel en bâtiment, tout comme pour la pose de volet roulant. Il faut, dans tous les cas, que vous fassiez la chose vous-même ou que vous sollicitiez l’intervention du professionnel, acheter le bloc-porte adéquat. En la matière, le choix se portera sur du standard ou éventuellement sur du sur-mesure ; Cela dépend essentiellement de la configuration à prévoir, de l’ancienneté de la maison ou de votre appartement également.

Choisir le matériau de votre porte-fenêtre

Les serruriers le savent bien. La qualité du matériau est l’une des composante de la résistance de votre porte-fenêtre. Aujourd’hui, on se tourne aisément vers trois types que sont le PVC? le bois ou l’aluminium. Les trois matériaux cités présentent tous leur avantage et leur inconvénient. En ce qui concerne le bois notamment, il faudra prévoir un peu plus d’entretien au fil des années après la pose de votre porte-fenêtre mais certaines communes, que ce soit en Picardie ou ailleurs, imposent parfois l’usage de ce matériau pour ne pas rompre avec l’environnement architectural.

Le PVC est très choisi parce que ce dernier a, au contraire du bois, plus d’avantage à l’entretien ; Ce dernier est en effet très simple. Les armatures métalliques en aluminium, quant à elles, seront bien plus utilisées pour les grandes ouvertures, les baies notamment. Toutefois, il reste possible de faire poser une porte-fenêtre aluminium plutôt que dans un autre matériau, y compris sur-mesure. Tout est ici question d’usinage concernant le bloc-porte.

Procéder par étapes

Il faut bien entendu être très bien équipé pour monter une porte-fenêtre. Outre l’équipement personnel,l es gants et le casque notamment, il faudra prévoir de trouver une massette, des chevillettes, un ciseau de maçon, des truelles, un escabeau, une auge à gâcher, une taloche, un niveau à bulle pour vérifier les que la pose est bien réussie et « d’équerre ».

Dans un premier temps, après avoir délicatement posé l’ancienne porte si c’est de la rénovation, mettez en place le nouveau bloc-porte en positionnant les ferrures dans la maçonnerie. Souvent, il est nécessaire de percer ici et le réglage s’effectue au fil à plomb. Les chevillettes de maçon et les pièces de bois vont servir à caler votre nouvelle porte-fenêtre. L’ajustement se fait avec la règle de maçon et le niveau à bulle ; On règle ainsi l’horizontalité et la verticalité.

Dans un second temps, il faut effectuer l’étape de scellement en utilisant de manière adéquate de la mousse expansive. C’est un produit prêt à l’emploi tout à fait idéal pour éviter la perte d’énergie future de votre habitat car c’est un très bon isolant.

Lorsque la mousse est séchée (cela peut prendre 24 heures), utilisez du plâtre pour effectuer la réfection du tableau de la porte-fenêtre. Voilà, c’est terminé pour l’essentiel. Évidement, l’œil d’un professionnel permettra de vérifier la qualité de la pose si vous avez besoins d’une aide extérieure. Pour la manipulation des blocs, il vaut d’ailleurs mieux être au moins deux.

X.D

Catégories : Serrurerie Amiénoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>